Mon premier site/blog, pourquoi?

 

Bonjour,

 

Je m'appelle Mélanie, j'ai bientôt 39 ans, et je suis... Intolérante à l'Histamine...

 

Dans ma vie, j'aurais pu trouver diverses occasions de créer un blog pour partager mes passions, mon mode de vie...

Que ce soit sur mon diagnostic de zèbre, sur ma passion pour la photo, la déco, la cuisine ou encore les arts créatifs, ou encore sur mon mode de vie zéro déchet, j'aurais effectivement pu partager mes expériences bien avant aujourd'hui. Pourtant, je n'en ai jamais ressenti ni l'envie, ni le temps, ni la légitimité. Sans doute parce-que d'autres l'ont déjà suffisamment fait sur ces sujets avant moi.

 

Aujourd'hui est un nouveau jour, car je viens de comprendre, à presque 39 ans, que je suis concernée par une intolérance que je ne connaissais absolument pas: l'Histaminose (intolérance à l'Histamine).

 

Et cette découverte chamboule pas mal de choses dans ma façon de vivre. Tous mes principes de chrono-nutrition, minimalisme et de zéro déchet (et de gourmandise!!!) s'en trouvent complètement mis à mal.

Et comme les informations à ce sujet sont très peu nombreuses - en français notamment - et que je commence un parcours personnel assez fastidieux, je ressens le besoin et du sens dans le fait de partager cela avec d'autres personnes qui pourraient être concernées.

 

Ce blog ne sera pas un journal intime de mon parcours médical mais plutôt un cahier de recettes que je vais créer pour arriver à gérer cette intolérance tout en restant au plus près de mes principes de vie: la chrononutrition et le zéro déchet.

Par chance, je suis seulement flexitarienne, ce qui me laisse une source de protéine animale possible dans mon alimentation. En revanche, pour moi qui tient une épicerie vrac (produits locaux et ou bio), je suis totalement effondrée de voir que 98% de ce que je vends en vrac ne m'est plus accessible aujourd'hui (et évidemment 98% de ce qui constituait mon alimentation quotidienne...).

 

Sur cette page d'accueil, je partage avec vous:

* les liens vers les infos que j'ai pu trouver sur l'histaminose (je vous laisserais les lire par contre, on trouve assez de résumés pour que je ne refasse pas ce travail pour vous).

* les liens vers d'autres blogs/sites sur le sujet

* ma grille alimentaire type pour un "régime" sans histamine adaptée à la chrono-nutrition.

 

Les autres pages seront classées par type de repas dans la journée, et j'y partagerais les recettes que j'arriverais à inclure dans mon quotidien, et les conseils pour réussir avec plus ou moins de succès à tenir le cap de la chrono-nutrition et du zéro-déchet...

 

Et pour suivre mes réflexions et tâtonnements ou partager vos impressions avec moi, vous pouvez également lire les articles du Blog.

 

régime sans histamine
Mon petit carnet de suivi

L'Histaminose


Pour ma part, tout à commencé avec des réactions de plus en plus évidentes à l'alcool. Pendant près de 2 ans, j'ai cru que mon nouveau mode de vie en tant que gérante d'une épicerie vrac (constamment au frais dans mon magasin donc) m'avait rendue très fragile à la chaleur. Etant déjà sujette à l'urticaire au froid depuis mes 20 ans,  je pensais que mes réactions cutanées au restaurant ou pendant les dîners de famille venaient de la chaleur à laquelle je n'étais plus habituée.

Mais une expérience particulière dans un restaurant très frais m'a fait changer de point de vue et penser à une allergie à l'alcool (je n'étais plus à une nouvelle allergie près...).

Concrètement, à la première gorgée d'alcool (quel qu'il soit), j'ai l'impression de brûler de l'intérieur au niveau du visage, et je vire effectivement au rouge côté peau, avec des plaques très visibles sur le cou.

Puis ce fût une réaction similaire en mangeant une salade du jardin avec une vinaigrette au vinaigre de vin rouge, puis plus tard encore, en mangeant des tagliatelles de courgettes au lard fumé et parmesan.

 

En faisant des recherches sur internet, j'ai pu voir que le point commun à tout cela était l'histamine. Et en cherchant un peu plus précisément à ce sujet, je suis d'abord tombée sur la définition wikipédia de l'intolérance à l'histamine

 

Mais la révélation, je l'ai trouvée sur un site suisse très précis qui m'a ouvert les yeux sur ma situation et des symptômes plus vastes et anciens que je pouvais avoir sans avoir jamais pu en identifier la cause.

 

J'ai donc fait un test pendant 15 jours en ôtant tous les aliments à éviter (liste très complète du site suisse en question) et en notant tous mes repas, ainsi que les réactions observées; et il m'est apparut évident que j'avais enfin trouvé l'origine de beaucoup de mes maux: mal aux reins (comme des crises de calculs), douleurs pré-menstruelles (comme de l'endométriose), grosse fatigue constante, difficultés à m'endormir, plaques d'urticaire ...

J'ai également pu constater l'efficacité de mes deux copains remèdes Homéopathiques (qui ne me quittent jamais rapport à mes diverses allergies et réactions aux froid...), j'ai nommé Histaminum et Urtica Urens.

Les autres blogs et articles sur le sujet


Pour une version hyper scientifique de l'histaminose et l'action possible de l'homéopathie (youpi c'est mon choix!)

http://www.cedh.org/data/media/file/international/ROUMANIE-FR-ZAPUCIOIU-VF.pdf

Une version "simplifiée" de l'histaminose par rapport au site Suisse (qui reste ma référence)

https://www.consoglobe.com/intolerance-histamine-cg

Petit déjeuner sans histamine et zéro déchet
Petit déjeuner sans histamine et zéro déchet

Comment faire ses premières observations en cas de suspicion d'histaminose?

Pour ma part, j'ai bien tout lu le site suisse dont je vous remet le lien ici à la page qui explique comment procéder (pensez à traduire la page), et je me suis fait un petit carnet où je note par colonne:

- La date

- les aliments du repas du petit déjeuner

- les aliments du repas du déjeuner

- les aliments du repas du goûter

- les aliments du repas du dîner

- les médicaments éventuellement

- les observations physiques à noter

 

Je me note également un symbole pour les jours de menstruations, parce-que oui, il y a aussi un lien avec les hormones d'où la plus forte proportion de femmes de la quarantaine touchée par l'histaminose...

 

J'entoure en rouge les journées où j'ai le plus de signes physiques désagréables, en orange les journées mitigées (des manifestations qui sortent après un aliment mais ne durent pas...), et en vert les journées sans aucun symptôme.

 

Je souligne également en orange les aliments pour lesquels j'ai un doute, et en rouge ce qui est dans la liste des aliments à éviter (parce-qu'il m'arrive de faire des entorses notamment quand j'ai une vie sociale...).

 

Et ça me donne une vision assez claire de ce qui se passe dans mon corps!

 

1. Le froid joue beaucoup sur mon état général (et quand je prend histaminum et urtica urens, tout s'améliore). Je savais que j'avais de l'urticaire au froid (plutôt humide) mais je constate que cela me donne des maux de dos assez longs et intenses (à en croire que j'ai une crise de calculs illimitée...)

2. Je suis beaucoup plus sensible les jours précédent mes règles, et pendant (diarrhée, grosse fatigue, gros mal de dos...)

3. Lorsque je ne fais aucune entorse alimentaire, tout va assez bien mais cela dépend de la météo et de mon cycle!

4. Lorsque je ne fais aucune entorse, qu'il fait chaud, et que suis entre mes règles et l'ovulation, c'est le paradis dans mon corps (pas de crampes d'estomac, selles normales, pas mal au dos, pas d'urticaire...)!!!! C'est donc le moment où il est plus facile de faire quelques écarts et hop de prendre histaminum si besoin.

5. En faisant attention à mon alimentation et en retrouvant un sommeil correct (j'ai déménagé, dans ma maison à moi, donc plus de soucis de bruits de voisinage ET MOINS DE STRESS), je retrouve une pêche d'enfer! je m'endors plus facilement, je refais du yoga tous les jours, et je retrouve la ligne. (-4kg en 15 jours, et pas du tout de sentiment de fatigue, je retrouve mon poids normal).

 

C'est avec tout ça que je vais pouvoir aller voir mon médecin homéopathe et j'avoue que ça me rend carrément sereine!

Ma grille alimentaire chrono (et pas tout a fait ZD)


Lorsque j'ai pris connaissance de la liste des aliments à éviter de mon alimentation, j'ai d'abord cru que j'allais mourir de dépression. D'une part en imaginant la disparition de mes meilleurs amis (chocolat, thé, fruits secs et oléagineux), d'autre part en prenant conscience que mes beaux principes de vie zéro déchet ne seraient plus que dans mes conseils aux clients de l'épicerie...

 

Et puis je me suis ressaisie (de toute façon je n'avais pas trop le choix hein puisque je suis maman et que je ne vais pas abandonner ma fille comme ça non plus...), et j'ai repris mes bonnes vieilles habitudes devant la nouveauté, j'ai bien observé et tout rangé dans un tableau regroupant au maximum mes règles de chrono-nutrition, et de zéro déchet...

 

Et j'ai été rassurée, le tableau n'était pas si vide et pauvre en diversité que je me l'étais tout d'abord imaginé!

Le tableau que je vais partager avec vous est donc celui que j'ai appliqué pour mes premiers mois (à peu près 2 mois entre ma découverte et mon rdv chez l'homéopathe) de test et d'annotations dans mon carnet d'expérimentation de la vie sans Histamine. Il met un peu de côté le zéro déchet, car difficile de trouver les riccota, mozza, mascarpone ou galettes de riz en vrac par exemple...

 

A ce tableau, il faut biensûr appliquer les règles de fraîcheur optimale et la non rupture de la chaîne du froid (ne pas manger un plat réchauffé du repas précédent, sortir les ingrédients du réfrigérateur au dernier moment, ne pas traîner avec vos courses fraîches avant de les mettre au réfrigérateur/congélateur...), ainsi que la solubilité de l'histamine dans l'eau (donc bien rincer tous les légumes et fruits avant de les manger).

 

Et ne pas oublier que les facteurs déclencheurs peuvent aussi être extérieurs (allergènes pour les poli allergiques comme moi, climat pour les ultra sensibles au froid comme moi, stress, mauvais sommeil, problèmes intestinaux, traitements médicaux et cycle menstruel...).

Télécharger
Tableau alimentation sans histamine chrono et zd
Tri des aliments les plus facilement digérés et assimilés par des personnes intolérantes à l'histamine, pouvant être ingérés de façon quotidienne, et rangés selon le type de repas dans la journée en lien avec la chrono-nutrition principalement.
tableau histaminose chrononutrition.pdf
Document Adobe Acrobat 36.6 KB
régime sans histamine
Dernier emballage utilisé après 30 jours de régime sans histamine